www.forum.anglet.fr

Le forum de la Ville d'Anglet
Nous sommes actuellement le 26 Sep 2017, 09:07

Les heures sont au format UTC


Règles du forum


Veuillez cliquer ici afin de consulter les règles du forum



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'ARGENT COULE A FLOT!
MessagePublié: 19 Jan 2012, 10:24 
Hors-ligne

Inscrit le: 27 Avr 2009, 12:05
Messages: 219
La bonne gouvernance de la gestion publique laisse t-elle à désirer?Entre les marchés,les délégations de service public et autres PPP les usagers-contribuables sont-ils les dindons de la farce?L'eau,l'assainissement et les déchets entre autres sont de plus en plus souvent cités parmi les lauréats du concours sur "l'argent public" pour les enquêtes et procédures diverses.

La Chambre régionale des comptes d'Aquitaine vient de publier son rapport sur la ville d’Anglet et notamment sur la "bonne gestion de l'eau",tout étant relatif par ailleurs avec une gestion en régie,rapport consultable sur le site:
Accueil - Chambre régionale des comptes Aquitaine.www.ccomptes.fr/fr/CRC02/Accueil.html

Commission européenne – Communiqué de presse.
Ententes et abus de position dominante: la Commission ouvre une procédure contre des entreprises dans le secteur de l’eau en France.


Bruxelles, le 18 janvier 2012 — La Commission européenne a ouvert une procédure formelle en matière d’ententes et d’abus de position dominante afin d’enquêter sur les entreprises françaises SAUR, Suez Environnement/Lyonnaise des Eaux et Veolia et de déterminer si celles-ci, en accord avec la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E), ont coordonné leur comportement sur les marchés français de l’eau et des eaux usées, en violation des règles de l’UE sur les ententes. L’ouverture de la procédure signifie que la Commission traitera cette affaire de façon prioritaire. Cela ne préjuge en rien des conclusions de l’enquête.

La Commission examinera si les entreprises concernées ont coordonné leur comportement sur les marchés des services de l’eau et des eaux usées, en France, en particulier en ce qui concerne des éléments du prix facturé au consommateur final, en violation des dispositions de l’article 101 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE). La fourniture de ces services est confiée par contrat à des entreprises privées par les autorités locales.

La durée des enquêtes en matière d’ententes et d’abus de position dominante est fonction de divers éléments, dont la complexité de l’affaire, le degré de coopération des entreprises concernées avec la Commission et l’exercice des droits de la défense.

Historique de l’enquête sur le secteur de l’eau en France

En avril 2010, la Commission a effectué des inspections surprises dans les installations de plusieurs entreprises françaises actives sur les marchés de la distribution d’eau et du traitement des eaux usées (voir MEMO/10/134).

À la suite de cette enquête, la Commission a infligé à Suez Environnement et à sa filiale, la Lyonnaise des Eaux (LDE), une amende de 8 millions d’euros pour bris d’un scellé apposé par la Commission au cours d’une inspection dans les installations de la LDE en avril 2010 (voir IP/11/632).

Contexte des enquêtes en matière d’ententes et d’abus de position dominante

L’article 101 du TFUE interdit les accords et les pratiques concertées qui sont susceptibles d’influer sur le commerce et d’empêcher ou de restreindre la concurrence. Son application est définie dans le règlement sur les ententes et abus de position dominante [règlement (CE) n° 1/2003 du Conseil], qui peut être appliqué par la Commission et par les autorités nationales de concurrence des États membres de l’UE.

La base juridique de cette étape de la procédure est l’article 11, paragraphe 6, du règlement susmentionné.

En vertu de cette disposition, l’ouverture d’une procédure dessaisit de leur compétence les autorités de concurrence des États membres pour appliquer également les règles de concurrence de l’UE. En outre, l’article 16, paragraphe 1, du même règlement dispose que les juridictions nationales doivent éviter de prendre des décisions qui iraient à l’encontre de la décision envisagée dans une procédure ouverte par la Commission.

La Commission a informé les sociétés concernées et les autorités de concurrence des États membres de l’ouverture formelle d’une procédure en l’espèce.

Déjà épinglée par la CRC du Nord-pas-de-Calais l'affaire repart de plus belle.

A Lille, une enquête pour éclaircir le marché de l’eau.
Libération.Économie.
Par RENAUD LECADRE.


Le doyen des juges d’instruction de Lille a ouvert une information judiciaire pour abus de confiance et faux, visant le marché de distribution d’eau au profit du tandem Suez-Veolia. Il est question des provisions pour travaux accumulées par les distributeurs, mais pas toujours dépensées. Une cagnotte nichée dans un maquis comptable. A Lille, il y en a pour 160 millions d’euros, que Pierre Mauroy, à la tête de la communauté urbaine, refusait de réclamer à Suez et Veolia. L’association Eau Secours avait déposé une première plainte en 2007, enterrée par le parquet. Puis retenté sa chance devant un juge du siège l’été dernier. Avec plus de succès.

8-)


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Les heures sont au format UTC


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr